Éthique

La fin de vie : un nouveau document de la Congrégation pour la doctrine de la foi

La Congrégation pour la doctrine de la foi a publié, le 22 septembre, un document sur la fin de vie, intitulé « Le bon samaritain ».

Prenant en compte des débats récents allant dans certains pays jusqu’à la légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté, le document, d’une portée générale, en une vingtaine de pages :

Il est composé de 5 chapitres, d’une introduction et d’une conclusion.

  1. Prendre soin de son prochain
  2. L’expérience vivante du Christ souffrant et l’annonce de l’espérance
  3. Le « cœur qui voit » du Samaritain : la vie humaine est un don sacré et inviolabl
  4. Les obstacles culturels qui occultent la valeur sacrée de toute vie humaine
  5. L’enseignement du Magistère

Ce document est daté du 14 juillet, mémoire liturgique de saint Camille de Lellis (+1614), prêtre italien, saint patron du personnel soignant. Il disait : « La musique que je préfère, c’est celle que font les pauvres malades lorsque l’un demande qu’on lui refasse son lit, l’autre qu’on lui rafraîchisse la langue ou qu’on lui réchauffe les pieds. »

À propos de :

la situation des personnes en état végétatif et de conscience minimale. Le document affirme : « Il est toujours totalement trompeur de penser que l’état végétatif et l’état de conscience minimale, chez les sujets qui respirent de façon autonome, sont le signe que le patient a cessé d’être une personne humaine avec toute la dignité qui lui est propre ».

l’alimentation et l’hydratation. Les membres de la Congrégation de la doctrine de la foi estiment qu’elles sont des soins de base. Ils admettent cependant que « dans certains cas, (la nutrition et l’hydratation artificielles) peuvent devenir disproportionnées », notamment lorsqu’elles engendrent des « souffrances inacceptables pour le patient ».

l’acharnement thérapeutique. La Congrégation se prononce très clairement contre l’acharnement thérapeutique : « Dans l’imminence d’une mort inévitable, il est donc licite, en science et en conscience, de prendre la décision de renoncer à des traitements qui ne feraient qu’entraîner une prolongation précaire et douloureuse de la vie ».

Pour les personnes qui font le choix de l’euthanasie, la Congrégation encourage l’écoute spirituelle mais demande qu’elle ne soit pas le signe d’approbation ou de complicité, ce choix relevant d’un acte gravement immoral. Si elles y renoncent objectivement, elles pourront recevoir les sacrements.

♦ Texte de la Lettre « Samaritanus bonus » de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi sur le soin des personnes dans les phases critiques et terminales de la vie, 22.09.2020.

♦ Conférence de presse pour présenter la Lettre « Samaritanus bonus » sur le soin des personnes dans les étapes critiques et terminales de la vie, rédigée par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, 22.09.2020.

♦ Journal La Croix : Euthanasie et acharnement thérapeutique : le Vatican affine sa doctrine sur la fin de vie.

♦ Vatican News : « L’euthanasie est un crime. Ne pouvoir guérir ne dispense pas de soigner ».

♦ Déclaration du Pr Gabriella Gambino, sous-secrétaire du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, lors de sa conférence de presse présentant la lettre « Samaritanus bonus » sur le soin des personnes dans les phases critiques et terminales de la vie, rédigée par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi : « Mettre l’homme au centre, dans son intégralité »

♦ Andrea Tornielli : « Prendre soin des malades en apprenant ce que signifie ‘aimer’»

♦ À découvrir : Les grands monothéismes s’engagent contre l’euthanasie

 

 

 

 

Actualités

Euthanasie : la solution ?

Le mot « euthanasie » est connu de beaucoup mais chacun le comprend à sa manière, surtout quand il est employé ou pensé dans un contexte de souffrance, déchéance, fin de vie, stade terminal, « plus rien à faire »… Côté pouvoirs publics, la tentation d’y voir la possibilité d’économiser des frais de soins coûteux et d’occulter le choix […]

09.06.2020 Lire
Actualités

Directives anticipées

La loi Claeys-Leonetti, du 2 février 2016, donne à toute personne majeure la possibilité de rédiger ses directives anticipées pour le cas où elle serait un jour hors d’état d’exprimer sa volonté. Selon le Comité consultatif national d’éthique (CCNE), seuls 13 % des Français ont accompli cette démarche. Le site des caisses d’allocations familiales (CAF) a […]

26.01.2020 Lire

Articles les plus consultés S'informer sur toutes les actualités

Publications

Album : « Ma mère à deux vitesses »

Benoît Broyart aborde les troubles bipolaires sous la forme d’un album qui permet de faire réfléchir les enfants de 5-6 à 10-11 ans sur un trouble qui peut toucher un proche. En suivant les douze mois de l’année, l’auteur raconte avec un regard lucide et bienveillant le quotidien parfois difficile d’un enfant dont la mère […]

23.11.2020 Lire
Actualités

Profession : Infirmière

  L’Ordre national des infirmiers a lancé une large consultation auprès de ses 350.000 inscrits sur le thème : « Repensons ensemble l’avenir de la profession ». Les réponses ont donné un livre blanc (octobre 2019). Elles ont conduit l’Ordre a appelé à mettre en place des mesures urgentes et a insisté sur l’importance de renforcer l’attractivité du […]

02.11.2020 Lire

Tout savoir sur le diocèse

le site du diocèse
Rechercher un horaire de messe Rechercher