Actualités | Société

Étudiants en médecine et le grand âge

Un collectif d’étudiants a publié en septembre un rapport rendant compte de leur travail pour une prise en charge optimale de la dépendance et un accompagnement sécurisé et coordonné.

Ils formulent 33 propositions pour une « approche décloisonnée du parcours de soin » et une approche « pluridisciplinaire » autour de :

  • l’amélioration de la formation des professionnels de santé,
  • les nouvelles méthodes de pédagogie,
  • la recherche,
  • la prévention,
  • l’amélioration de la prise en charge à domicile (un enjeu pour les patients et les professionnels de santé),
  • les nouveaux modes de collaborations interprofessionnelles,
  • l’accompagnement dans le troisième âge,
  • le soutien aux aidants.

Ces propositions leur paraissent d’autant plus utiles à réfléchir qu’en 2070, que la population de 75 ans et plus est estimée deux fois plus nombreuse. Notre système de santé, tel qu’il opère aujourd’hui, pourra-t-il prendre en charge la dépendance de façon optimale ?

CONCLUSION DU RAPPORT

  • Les étudiants en formation de santé, soucieux de l’avenir de leurs professions, se veulent être des acteurs de prévention autant que des acteurs de soin. De ce fait, nos propositions ont pour objectif de valoriser l’exercice des professionnels de santé actuels et prochains ainsi que de développer de nouveaux modes de collaboration pluridisciplinaire, afin d’anticiper les besoins de demain. La confiance accrue qu’ont les patients pour leur médecin généraliste, n’empêche pas leur approbation pour le développement des pratiques avancées pour les autres professions médicales et paramédicales
  • L’ensemble de ces propositions, ayant vocation à faciliter la transition démographique à venir, ne pourront pour autant se suffire à elles-mêmes. Elles constituent un socle qui doit être combiné avec des moyens supplémentaires.
  • Des moyens financiers inédits doivent être proposés. Le rapport LIBAULT présentait une nécessaire augmentation des dépenses publiques de 35% de plus qu’en 2018 pour mettre en place les mesures évoquées. Ce chiffre témoigne de l’ampleur des efforts à réaliser pour pouvoir s’engager pleinement dans une réforme profonde. Comme le précisait le rapport El Khomri en 2019 : « Pour répondre au vieillissement démographique et améliorer les conditions de prise en charge de ces personnes, près de 93 000 postes supplémentaires devront être créés dans les 5 prochaines années (2020-2024) ». Un investissement majeur dans les moyens humains, indispensable à la santé est primordial. Celui-ci doit passer par une refonte de l’attractivité des métiers du grand âge. Il est donc urgent d’agir de façon globale, tant sur les ressources matérielles, qu’humaines, afin d’engager un plan d’action concret permettant une évolution favorable dans le domaine du grand âge et de la perte d’autonomie.
  • Pour compléter, les étudiants en santé souhaitent que soient engagées de véritables réflexions concernant la perte d’autonomie liée au handicap. En effet, il est nécessaire d’envisager les mesures à venir de lutte contre la perte d’autonomie, non pas seulement au regard de l’avancée en âge mais aussi en lien avec les situations de handicap. Les fédérations d’étudiants en santé resteront donc alertes afin qu’un travail soit entrepris au plus vite sur ce sujet.

RAPPORT

5ème branche « autonomie » : le principe est adopté par le Parlement

Grand âge et autonomie – Contribution citoyenne

 

Actualités

Le budget prévisionnel de la Sécurité sociale en 2021

Vidéo Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2021 a été présenté à l’Assemblée nationale le 29 septembre. Les engagements sont nombreux, telles les aides promises au « Ségur de la santé », la création de la 5ème branche, le développement de la télémédecine, le déploiement des maisons de naissance, la hausse […]

23.11.2020 Lire
La Pastorale de la Santé

5ème branche « autonomie » : le principe est adopté par le Parlement

Le Parlement a adopté définitivement la création d’une 5ème branche consacrée à la perte d’autonomie.  Brigitte Bourguignon, ministre chargée de l’Autonomie, a précisé qu’une mission doit rendre ses conclusions en septembre pour que toutes les conséquences en termes de financement et de gouvernance de la branche puissent être tirées dans le prochain projet de budget de la […]

29.07.2020 Lire
Actualités

Ségur de la santé et le 5ème risque

Dans son communiqué de presse, le Collectif Handicap désire être plus associé à la réflexion. Il regrette une approche trop hospitalière et pas assez décloisonnée. Il craint que les personnes handicapées ne soient exclues de la question de l’autonomie.

09.06.2020 Lire

Articles les plus consultés S'informer sur toutes les actualités

La Pastorale de la Santé

Agences régionales de santé : dix ans d’existence

ARS : trois lettres pour désigner une structure de santé : Agence Régionale de Santé. ARS : un sigle lu ou entendu plus souvent avec la crise du Covid-19. Créées le 1er avril 2010, elles sont devenues incontournables dans le paysage du système de santé français. Au nombre de 18, elles ont repris, tout ou partie, des missions […]

31.08.2020 Lire
La Pastorale des Personnes Handicapées

Personnes handicapées et logement partagé

Face au logement, les personnes handicapées se trouvent généralement devant un choix binaire : l’institution médicosociale, sécurisante, mais contraignante ou le domicile, au prix d’une solitude écrasante. Il existe une troisième voie : l’habitat partagé : être chez soi, avec d’autres, autour d’un projet de vie commun, où peuvent se mixer personnes dépendantes et valides, jeunes et […]

08.12.2020 Lire
Actualités

La souffrance a-t-elle un sens ?

La question de la souffrance se posera tant que l’homme vivra en ce monde. A-t-elle un sens ? Réponse de l’abbé Pierre Amar dans l’émission « Pourquoi, Padre ? » de la chaîne télévisée catholique KTO.      

13.10.2020 Lire

Tout savoir sur le diocèse

le site du diocèse
Rechercher un horaire de messe Rechercher